Professeur d’enseignement artistique

resize

AddToAny

Share/Save

Les PEA constituent un cadre d’emplois culturel de catégorie A.

Pour en savoir plus sur les enseigants artistiques dans la fonction publique territoriale, voir la fiche métier « Enseignant artistique » du CNFPT  ou le Guide pratique de l'enseignement artistique édité en 2008 par le CNFPT.

 

I. Présentation générale

 

Le statut particulier des professeurs d'enseignement artistique est défini par le décret n°91-857 du 2 septembre 1991. Les PEA sont chargés, selon leur spécialité, de tâches d'enseignement dans les conservatoires classés. Ils peuvent également assurer la direction pédagogique et administrative des conservatoires à rayonnement communal ou intercommunal.

Ce cadre d'emploi compte quatre spécialités : musique, théâtre, arts plastiques, danse. La musique et la danse présentent elles-mêmes plusieurs disciplines (33 en musique, 3 en danse).

Il compte un grade unique et deux classes : la classe normale et le hors-classe.

Un PEA à temps complet travaille 16 heures par semaine. Pour en savoir plus sur les obligations de service des ATEA (temps de travail, question des congés scolaires etc.), voir la fiche que l'UNDC a consacrée à la question et la synthèse réalisée par l'avocat Pierre Rodier à la demande du SNAM.

 

II. Être PEA titulaire

 

La titularisation comme PEA de classe normale se fait :

- par voie de concours, externe ou interne : voir les pages consacrées aux concours de la FPT en général, et aux concours de PEA en particulier.

- par la voie d’un examen professionnel

- en bénéficiant des dispositifs de titularisation créés par la loi Sauvadet du 12 mars 2012. Ceux-ci sont réservés aux agents contractuels répondant à certains critères d’ancienneté.

 

Un PEA titulaire dans un conservatoire classé par l’État pendant cinq ans au moins peut se présenter au concours interne de directeur d’établissement d’enseignement artistique.