Les conservatoires

resize

AddToAny

Share/Save

 

Structuration du réseau des établissements d’enseignement artistique (musique, théâtre et danse)

Le réseau des établissements d'enseignement spécialisé - musique, danse et théâtre - contrôlés par l'État est à ce jour constitué de 36 conservatoires à rayonnement régional (CRR), de 104 conservatoires à rayonnement départemental (CRD) et de 245 conservatoires à rayonnement communal ou intercommunal (CRC/CRI) (MAJ : 03/03/2016). Ces établissements remplacent les conservatoires nationaux de région, les écoles nationales de musique et les écoles municipales de musique agréées (décret n° 2006-1248 du 12 octobre 2006).

 

Le Guide pratique de la Musique de la Philharmonie de Paris vous apporte plus d'information, notamment sur : 

- les compétences des collectivités locales (ville, département, région) en matière d’enseignement artistique
- les critères de classement des conservatoires
- la liste des conservatoires

 

Diplômes et parcours de formation

L’enseignement des établissements classés par l’État s’organise en trois cycles d’études. Les conservatoires ont vocation à accueillir toutes les pratiques musicales, et tous les rapports à la musique (de l’amateur au pré-professionnel). Pour une approche statistique, voir le Guide pratique de la Musique de la Philharmonie de Paris.

Le diplôme le plus élevé délivré par les CRR et les CRD est le Diplôme d’études musicales (DEM). Il doit être progressivement remplacé par le Diplôme national d'orientation professionnelle (DNOP).

Une formation supérieure (musique, danse, métiers du son) est assurée :

- par les Pôles supérieurs d’enseignement artistique
- par les deux conservatoires nationaux supérieurs de musique et de danse : le CNSMD de Paris, fondé en 1795 et le CNSMD de Lyon, fondé en 1980.