Le concours de professeur d’éducation musicale de la Ville de Paris

resize

AddToAny

Share/Save

 

Le calendrier des concours de recrutement organisé par la Ville de Paris se trouve sur le site de la Ville de Paris.

 

 

Conditions d’éligibilité

Le concours est ouvert aux candidats titulaires :

  • - d’un master ou justifiant d’une inscription en dernière année d’études en vue de l’obtention d’un master (l’obtention du master devant être justifiée au plus tard à la nomination)
  • - ou d’une décision favorable émanant de la commission d’équivalence pour l’accès aux concours des administrations parisiennes (CEACAP).

 

Le concours est également ouvert :

  • - aux pères ou mères de 3 enfants et plus (fournir une photocopie du livret de famille).
  • - aux sportifs de haut niveau, sous réserve de figurer sur une liste publiée l’année du concours par arrêté du ministre de la jeunesse et des sports (joindre un justificatif officiel).

 

Nature des épreuves

Admissibilité

- Épreuve de culture artistique et musicale : rédaction d’une dissertation avec programme limitatif fixé par arrêté municipal (durée : 4h ; coeff. : 3).

- Épreuve musicale de commentaire d’écoute et de dictées : 

a) Commentaire d’écoute d’une œuvre musicale appartenant à un répertoire limitatif fixé par arrêté municipal (durée : 2h ; coeff. : 2)

b) Dictées musicales sans diapason (durée : 2h ; coeff. : 2) : dictées à la volée, dictées d’accord (relevé de notes et chiffrages).

 

Admission

- Épreuve vocale et instrumentale :

a) Lecture à vue accompagnée au piano d’une leçon de solfège en clefs de Sol et Fa (durée : 5 min. ; coeff. : 1)

b) Interprétation vocale d’une ou deux (au maximum) œuvres vocales au choix du candidat, relevant de la chanson contemporaine, de la chanson populaire, du jazz ou de la variété. Les candidats seront ensuite amenés à répondre à des questions portant sur le choix de leur programme. (durée : 15 min ; coeff. : 2)

c) Interprétation instrumentale d’une ou deux (au maximum) œuvres au choix du candidat. Les candidats chanteurs devront interpréter une ou deux œuvres vocales issues impérativement du grand répertoire lyrique (opéra ou oratorio). Les candidats seront ensuite amenés à répondre à des questions portant sur le choix de leur programme. Un pianiste accompagnateur est à leur disposition si la demande a été faite au moment de l’inscription et uniquement pour ceux qui ont choisi un instrument autre que le piano. (durée : 10 min ; coeff. : 2)

 

- Entretien avec le jury (durée : 1 h ; coeff. : 6)

Cette épreuve consiste en l’élaboration d’un projet de cours de musique, destiné à des élèves de l’école élémentaire dans le cadre des programmes en vigueur de l’Éducation nationale, présenté ensuite devant le jury et suivi d’un entretien avec celui-ci.

En début d’épreuve, le candidat tire au sort le sujet à traiter qui portera sur un chant à caractère populaire avec paroles, éventuellement complété par des précisions portant sur la thématique et la période historique. Le candidat devra :

  • - interpréter vocalement le sujet
  • - élaborer une séquence pédagogique en mettant en correspondance les compétences, les objectifs d’apprentissages et l’évaluation
  • - préciser ce qui, pour des élèves déterminés, est de l’ordre de l’acquisition, du questionnement, de l’appropriation, de l’expérimentation, de l’expression
  • - prévoir l’organisation générale, le dispositif, le déroulement, les éventuels liens, prolongements et progressions de la séance envisagée

La présentation (30 min.) est suivie d’un entretien avec le jury (20 min.)

 

Après le concours…

Les candidats reçus au concours sont nommés professeurs stagiaires de la Ville de Paris. Ils accomplissent un stage d’une durée d’un an. Pendant toute la durée de celui-ci, une formation complémentaire leur est dispensée, sauf dispositions particulières. À l’issue du stage, les stagiaires sont titularisés par arrêté du Maire de Paris sur proposition d’un jury. La titularisation leur confère le certificat d’aptitude pédagogique.

Les stagiaires qui n’ont pas été titularisés à l’issue du stage peuvent être autorisés à accomplir un stage complémentaire d’une durée maximale d'un an. Les stagiaires qui n’ont pas été autorisés à effectuer un stage complémentaire ou dont le stage complémentaire n’a pas donné satisfaction sont, soit licenciés s’ils n’ont pas la qualité de fonctionnaire, soit réintégrés dans leur corps ou cadre d’emplois d’origine.

La durée du stage est prise en compte pour l’avancement dans la limite d’une année.

 

 

En savoir plus :

-> Le corps de professeur d'éducation musicale de la Ville de Paris

-> Les concours de la Ville de Paris