La validation d'acquis

resize

AddToAny

Share/Save

 

Il existe plusieurs dispositifs de validation des acquis personnels et expériences professionnelles.

- La VAP 85 permet aux candidats de postuler à une formation sans posséder le diplôme ou titre normalement requis, sur la base de l’expérience professionnelle   

- La VAA permet aux candidats de postuler à une formation sans posséder le diplôme ou titre normalement requis sur la base d’un autre diplôme (diplôme étranger ou ancien diplôme français).

- La VES permet à un candidat d’obtenir tout ou partie d’un diplôme par reconnaissance de ses études supérieures suivies en France ou à l’étranger.

- La VAE consiste à faire reconnaître officiellement les connaissances et les compétences acquises par l’activité professionnelle et extra-professionnelle. L’objectif est de délivrer un diplôme ou un titre dans sa totalité ou partiellement.

 

I. La validation des acquis personnels (VAP 85)

La validation des études, expériences professionnelles ou acquis personnels, dite "VAP 85", est un dispositif propre à l'enseignement supérieur. Elle permet à toute personne qui ne possède pas le diplôme ou titre requis d'accéder directement à une formation post-bac conduisant à un diplôme national.

Sont pris en compte pour la VAP 85 :

- les titres et diplômes français et étrangers
- les formations initiales et continues suivies dans des établissements publics ou privés,
- les expériences professionnelles salariées ainsi que les stages en entreprise,
- tous les acquis personnels : participation aux activités d'une association, d'un comité, d'un syndicat, voyages d'études, etc.

Les candidats admis dans une formation peuvent être dispensés de certains enseignements. C'est donc un moyen d'individualiser et réduire les parcours de formation.

La VAP permet de reprendre des études en formation continue.

 

 

II. La validation des acquis académiques (VAA)

À la différence de la VAP, la procédure de VAA n’étudie que le niveau de diplômation du candidat. Elle est notamment destinée aux candidats postulant à une formation nécessitant de posséder un baccalauréat, n’ayant pas ce diplôme, mais possédant un équivalent étranger du bac.

La VAA permet de poursuivre ou reprendre ses études en formation initiale ou en formation continue.

 

 

III. La validation des études supérieures (VES)

La validation d'études supérieures permet l’obtention de tout ou partie d’un diplôme de l’enseignement supérieur par reconnaissance de ses études suivies en France ou à l’étranger.

 

 

IV. La validation des acquis de l’expérience (VAE)

 

IV.1. Qu’est-ce que c’est ?

Créée par la loi de modernisation sociale du 17 janvier 2002, la validation des acquis de l’expérience (VAE) est une avancée majeure dans le système de certification. C’est en effet le seul dispositif qui permet d’accéder, sans passer par un système de formation organisé, aux mêmes certifications que par la voie de la formation initiale, continue ou en apprentissage. 

 

IV.2. Qui peut y prétendre ?

Toute personne, quel que soit son statut, son niveau d’études, sa qualification, peut bénéficier de la VAE. Il lui faudra justifier d’au moins 3 années d’expérience professionnelle en rapport avec la certification visée, que les activités aient été exercées de manière continue ou discontinue, à temps plein ou à temps partiel, en France ou à l’étranger. Les stages et périodes de formation en milieu professionnel ne sont pas comptabilisés.

 

IV.3. Le parcours VAE

La demande de VAE doit être adressée à l’autorité ou à l’organisme qui délivre la certification. Le parcours de validation suit plusieurs étapes :

1° Élaboration du dossier de recevabilité par le candidat et dépôt auprès de l’organisme valideur. Ce dernier évalue la recevabilité de la demande : le candidat présente-t-il bien l’ancienneté requise ?

2° Élaboration du dossier de compétences par le candidat et dépôt auprès de l’organisme valideur. La composition de ce dossier est fixée par chaque autorité certificatrice. Quel que soit le détail de cette composition, l’expérience doit y être analysée et déclinée sous forme de connaissances, aptitudes et compétences associées, acquises dans l’activité professionnelle du candidat. Les compétences professionnelles attendues sont listées dans le référentiel d’activités professionnelles du diplôme visé.

3° Examen de la demande par le jury de l’organisme certificateur, qui évalue l’expérience du candidat au vu du dossier et après un entretien, éventuellement complété par une mise en situation professionnelle..

4° Décision du jury : à l’issue de la démarche, le candidat peut obtenir :

- une validation complète : le candidat obtient son diplôme. Notons que le document officiel délivré ne portera pas mention du mode d’obtention.
- une validation partielle : le candidat n’obtient qu’une partie du diplôme. Il a alors cinq ans pour réunir les composantes manquantes, sauf pour les diplômes de l’enseignement supérieur, dont les unités validées sont définitivement acquises. Pour ce faire, le candidat pourra suivre une formation complémentaire et tenter une nouvelle demande de VAE après avoir complété son expérience.
- aucune validation.

Un accompagnement est généralement proposé aux candidats. Le code du travail assimile l’accompagnement VAE à une action de formation. L'accompagnement entre donc de ce fait, dans le champ d’application des dispositions relatives à la formation professionnelle continue, notamment en ce qui concerne le financement.

Le salarié peut solliciter son employeur pour bénéficier d'un congé pour validation des acquis de l'expérience et pour la prise en charge des frais inhérents à cette démarche.

 

IV.4. La VAE pour les diplômes musicaux

La VAE pour un diplôme est organisée par les organismes proposant une formation à ce diplôme. Nous vous renvoyons ainsi pour en savoir plus vers les pages consacrées aux diplômes concernés : le DUMI, le DE de professeur de musique, le CA aux fontions de professeur de musique, le DNSPM, les diplômes valant grade de Master des CNSMD. Pour les diplômes universitaires, voir les services VAE de chaque université.